Grand Théâtre de Rabat: ouverture début 2019

Le Grand Théâtre de Rabat sera livré fin 2018, son ouverture est programmée début 2019. Un appel à manifestation d’intérêt est en cours d’élaboration pour choisir son gestionnaire. Ce projet fait partie d’une offre culturelle incluant également une maison du patrimoine, la maison de la musique et des arts de la scène et un musée archéologique.

Vendredi 7 juillet, première sortie médiatique de Saïd Zarrou en tant que nouveau DG par intérim de l’Agence du Bouregreg, en charge, entre autres de la réalisation du Grand Théâtre de Rabat.

Conçu par la célèbre Zaha Hadid, décédée le 31 mars 2016, et suivi localement par le grand architecte marocain Omar Alaoui, cet équipement culturel réalisé sur les berges du Bouregreg est finalisé aujourd’hui à hauteur de 75% pour ce qui est de la structure et 40% pour ce qui est de l’ensemble des travaux.

L’équipe du projet le compare à une île qui flotte. « L’architecture de Zaha Hadid est fluide, organique qui vient du sol… elle veut donner l’impression qu’il vient du sol et s’intègre dans le site. C’est dans cet esprit que nous avons créé autour du théâtre des bassins d’eau », commente Omar Alaoui, architecte associé du projet.

Sur le lieu du chantier, le bâtiment toujours en cours de construction est imposant: une superficie construite de 25.500 m2 sur un terrain de 7ha qui abritera également ses aménagements extérieurs.

« Tous les théâtres sont des grands projets complexes. Mais quand on dépasse les 1.000 places, nous passons dans la catégorie des projets pharamineux », ajoute M. Alaoui (vidéo ci-dessous).

Ce projet est composé d’une grande salle multi-usages d’une capacité de 1.822 places qui peut abriter différents types de spectacles: ballets, concerts philarmoniques, projections de films…

« Pour chaque présentation artistique, l’acoustique sera ajustée », nous explique le chef du projet Lotfi Benchekroun.

« Nous nous sommes inspirés des théâtres anciens, à l’italienne, même si l’architecture du GTR est très moderne. Nous avons voulu en le construisant à la verticale que les spectateurs soient le plus proche possible de la scène », nous explique Omar Alaoui, architecte associé du projet.

A l’extérieur, un amphithéâtre en plein air est prévu. Il peut accueillir jusqu’à 7.000 personnes et pourrait servir dans le cadre du festival Mawazine de Rabat avec sa scène couverte.

Pour ce qui est de la gestion et donc du choix de la programmation culturelle du GTR, un appel à manifestation d’intérêt est en cours de préparation pour choisir l’entité qui prendra en charge  ce volet, nous indique Saïd Zarrou.

Le budget global du Grand théâtre de Rabat est estimé à 1,67 MMDH.

Pour ce qui est de certaines composantes de l’offre culturelle de la vallée du Bouregreg, à savoir la maison du patrimoine et la maison de la musique et des arts de la culture, une étude est en cours pour déterminer la vocation précise de ces équipements. « L’objectif est de créer un circuit et d’éviter une cannibalisation entre les différentes structures », nous confie une source proche du dossier.

Consulter L’article

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*